Agissez telle une fleur, osez vous planter pour grandir et optimiser votre performance commerciale !

« L’erreur a créé beaucoup plus que la vérité ».

Edouard HERRIOT

Pensez à toutes ces créations qui sont nées d’une erreur : la tarte tatin, la Bêtise de Cambrai, le verre feuilleté, le Coca-Cola, le Champagne ou encore le Post it. D’après les travaux de McCall, Eichinger et Lombardo qui ont débouché sur la genèse du modèle d’apprentissage 70/20/10, 70% de ce que nous apprenons, et en corollaire de notre capacité à innover, provient des expériences et de la mise en œuvre d’initiatives empiriques.

Il semblerait donc qu’apprendre de ses erreurs ne soit pas seulement une maxime mais un réel processus pour progresser et innover.
Encore faut-il pour cela satisfaire une condition sine qua non au bon fonctionnement de ce processus …autoriser l’erreur.
Plus facile à dire qu’à faire, a fortiori lorsque culturellement l’erreur est de facto associée à la notion d’échec et de manière culpabilisante la plupart du temps ; échec qui constitue bien souvent une fin en soi plutôt qu’une source d’enseignement sur laquelle s’appuyer pour grandir. Certain(e)s peuvent même presque s’identifier voire se définir par leurs échecs, plongeant dans le cercle vicieux du « J’ai raté, donc je suis un(e) raté(e) ».
Bill GATES précise d’ailleurs à ce sujet « La seule chose qui freine l’innovation et la performance en France, c’est la peur de l’erreur », mettant ainsi en exergue la grande différence entre la culture française et la culture anglo-saxonne.

En France, l’erreur sous-tend bien souvent la peur de représailles, de conséquences désagréables, là où les anglo-saxons investiguent systématiquement le « Pourquoi » de l’erreur et que faire pour pallier le problème. Comment dès lors démystifier cette crainte du « mal faire » pour faire grandir vos collaborateurs, stimuler la création de valeur et libérer leur plein potentiel de performance ?

Découvrez la suite de l’article en remplissant le formulaire ci-dessous :






This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.