Parole à Cyril Vendel – Santé Ep. 3

J’ai parlé de web-sessions, en effet, terme plus générique, plus englobant que web-coaching par exemple. On peut certes faire du coaching mais on peut aussi engager plein d’autres actions par ce biais. L’idée reste d’avoir des points de rencontre, avec un groupe de 4 à 5 collaborateurs, très interactif pour travailler sur des sujets très précis d’application de points de méthodes.

Comment cela se passe ? En lien avec les méthodes travaillées en présentiel, les participants se sont engagés à pratiquer sur le terrain un ou deux points de ces méthodes. On revient individuellement sur ces points et on partage avec eux ce qui a bien marché, ce qui a été difficile, ce qu’ils ont pu mettre en place depuis la dernière session présentielle. L’intérêt est de s’écouter les uns les autres et d’échanger sur les bonnes pratiques, de se donner des conseils et de se challenger. On travaille donc également sur le « travailler ensemble », sur le crédo « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

En plus des web-sessions, on travaille aussi sur ce qu’on appelle des Webinars, contraction de Web Séminaires. Le web-séminaire est intéressant dans le sens où on est en balance entre la théorie et la pratique. Si on travaille sur des sessions d’une heure, on va travailler par exemple sur 30min de rappel de la méthode, sur un point donné qui aura été vu en présentiel, pour ensuite enchainer sur la mise en application.

Toutes ces solutions digitales répondent en fait à l’enjeu de sortir le moins possible le réseau du terrain pour une formation. Le format web nous donne une certaine flexibilité, à condition de conserver une taille de groupe maximum de 4 ou 5, pour pouvoir réellement se donner le temps d’échanger et surtout de challenger les participants. On peut même substituer le distanciel au présentiel pourvu que la problématique à aborder s’y prête. Donc on voit bien que le parcours d’apprentissage ne se fait pas sur une session de deux jours en présentiel, ça serait travailler encore comme dans les années 80.

Et on a de nouveaux outils digitaux qui nous permettent d’accompagner de façon efficiente le collaborateur dans la durée pour en garantir les mises en pratiques de manière pérenne et efficaces. On est donc sur un parcours qui s’inscrit dans le temps, généralement au moins sur 6 mois.

Découvrez les autres épisodes !

Parole à Cyril Vendel – Santé Ep. 1

Parole à Cyril Vendel – Santé Ep.1

Parole à Cyril Vendel – Santé Ep. 2

Parole à Cyril Vendel – Santé Ep. 2

Parole à Cyril Vendel – Santé Ep. 4

Parole à Cyril Vendel – Santé Ep. 4

Parole à Cyril Vendel – Santé Ep. 5

Parole à Cyril Vendel – Santé Ep. 5